Information zum Festival
  • Empfang
  • Reglement
  • Filmanmeldung
  • Auswahl
  • Programm (Pdf)
  • Palmares 2007
  • Zugangsplan
  • Infos (auf Französisch)
  • Die Presse
  • Man spricht über Vymmedia
  • Papiermühle
  • (MOSELLE - FRANCE)
     

     

    Le court est de retour
    Saint-Avold.
    Le quatrième festival cinématographique de court-métrage de Saint-Avold aura lieu du mercredi 10 au samedi 13 octobre.
    Les organisateurs ont sélectionné 38 oeuvres, parmi 400 envoyées au jury.
    Des réalisateurs français mais aussi espagnols, allemands ou belges seront en lice. Le grand public pourra assister à des projections au centre culturel. Il y aura six séances, toutes en soirée.
    V. Pe.
    Paru le : 07-10-2007


    Ciné Saint-A de retour
     Dès demain et jusqu'à samedi, l'association naborienne Vymmédia organise le festival du court-métrage Ciné Saint-A. Pour cette 4e édition, 38 films français et étrangers sont à l'affiche, en version originale et sous-titrée. Deux séances sont proposées mercredi, jeudi et vendredi, à 20 h 30 et 22 h 15. La plupart des films sont projetés pour la première fois. Ces œuvres récentes abordent des thèmes de la société actuelle. Le festival se clôturera samedi, à partir de 20 h, avec l'élection de la meilleure réalisation par un jury de cinéphiles avertis.

    Centre culturel, 1 rue de la Chapelle à Saint-Avold. Tél. : 03 87 91 08 09. Tarif : 2 € par séance.
     Paru le : 09-10-2007


    Le court métrage fait son cinéma

    Saint-Avold fait son cinéma cette semaine. Le centre culturel accueille de mercredi à samedi le 4e Festival du court métrage organisé par l'association naborienne Vymmédia. Trente-huit films sont à l'affiche.

    Du cinéma à l'état pur. Sans fioritures. Brut de décoffrage. C'est ce que propose l'association naborienne Vymmedia qui organise à partir de ce mercredi et jusqu'a samedi le 4e festival du court métrage, "Ciné Saint-A" dans la grande salle du centre culturel de Saint-Avold.
    «Cette forme de  film permet d'aller à l'essentiel en enlevant les artifices», souligne Yves Furno, le président. Ils sont une cinquantaine de membres à Saint-Avold. «Nous voulons promouvoir le développement du court métrage car tous les grands réalisateurs en ont fait avant de se faire connaîtres. C'est un tremplin» explique André Schneberger, webmaster.
      Ces passionés du 7e art ont sélectionné 38 films, en version originale et sous-titrées, qui seront projetés au centre culturel de mercredi à vendredi, à raison de deux séances par soirées.  Samedi, la meilleure réalisation sera couronnée par «un jury composé de cinéphiles avertis».
      Tous les thèmes de la société actuelle sont abordés: intégration sociale, problème dans les banlieues... Dans tous les registres, mais avant tout sur un ton léger.

    Pour la 4e édition du festival du court métrage, André Schneberger (à gauche) et Yves Furno ont sélectionné 38 films projetés de mercredi à vendredi au centre culturel de Saint-Avold.
    (Photo RL. Thierry SANCHIS)

     Coups de coeur des cinéphiles
      Yves Furno et André Schneberger ont visionné 400 courts métrages venant d'une douzaine de pays différents. Pour la 4e édition du Festival, les cinéphiles en ont sélectionné 38 parmis lesquels deux coups de coeur. Le premier sera projeté ce mercredi à la séance de 20H30, Do penguins fly?, une histoire humoristique de 2 minutes 30, réalisée par le français Alban Lelievre. Un photographe débarque sur la banquise pour prendre des clichés de pingouins. Et il découvre que les animaux ont une particularité: ils volent. L'homme décide alors de les prendre en photo en pleine action. Mais il n'y parvient pas. De rage, il casse son appareil...
      Côté romantique, Yves et André ont été touchés par le court métrage de François Breniaux, Lune de miel, avec en tête d'affiche Francis Perrin. Balthazar, vieux sage, est amoureux d'Anne...depuis 50 ans. Et régulièrement, l'homme sacrifie au rituel de la demande en mariage. Une atmosphère platonique dans un village reculé de France au milieu du XXe siècle. Egalement ce mercredi en première séance.

     A l'affiche

    Ce mercredi:
    20 h 30

    Bertrand et Bertrand, Der lachende Hund, Un jour ou l'autre..., Lune de miel, Salle 361, Abandon, Do Penguins Fly?, Magik Circus.
    22 h 15
    La salle de bain d'Albert, Léthé, Des housses de cathédrale, Guerre et pommes, Monsieur André, Anthropeau, L'aller-retour, La rencontre.
    Ce jeudi:
    20 h 30
    Mafia loose, Mammadou il est ou?, Un nouveau jour, Antes y despuès de Besar a Maria, Décrocher un rôle, Lune normande, Le monde de Nicolas.
    22 h 15
    The little cat is dead, mon homme, A verdade do gato.
    Ce vendredi:
    20 h 30
    Drei Reisende, Le manteau, Le traître, Pour rien au monde, Vibrations, Un éclat.
    22 h 15
    Surprise!, Petits savons d'hôtel, Engrenage, Haltères égaux, La parabolica, Mc Guffin.
    Tarif: 2€ par séance.
    Ce samedi 13 octobre:
    Clôture à 20h avec remise de trophée pour le meilleur court-métrage.

     Renseignements: Vymmedia sur internet, vymmedia.online.fr

     V. Pe.
    Paru le : 09-10-2007 édition Saint-Avold, 10-10-2007 édition Forbach

     


    Festival de court métrage

    Le verdict du jury

     

    Le grand gagnant du 4e festival de court métrage de Saint-Avold est Antoine Renand pour son film intitulé Le Traître. L'histoire d'un jeune des cités devenu flic et qui subit l'incompréhension de ses anciens copains.

      Samedi soir, le centre culturel a acceuilli une centaine de personnes à l'occasion de la séance de clôture du 4e festival de court-métrage organisé par l'association naborienne Vymmédia. La manifestation s'est déroulée en présence de Marcel Pokorny, conseiller municipal délégué à la culture, d'Yves Furno, président de l'association et des membres. Du mercredi 10 octobre au samedi 13 octobre, les cinéphiles ont suivi avec beaucoup d'intérêt la projection des différents courts métrages, 38 films au total, en version originale et sous-titrées. Au terme de cette dernière projection, un jury composé d'une cinquantaine de personnes a désigné les lauréats.
      Le jury était également composé de membres du comité de l'association. Yves Furno, André Schneberger, Christophe Leonard, Bernard Hardy, Monique Nicolas, Cédric Jost, Virginie Bourdin, Bernadette Drouy et Jean Christophe Grzesitchak. Les films gagnants dans           les différentes catégories sont les suivant.

    Antoine Renand a remporté le prix du public pour son film Le traître dont l'acteur principal est Yannick Soulier.       (Photo RL.)

    Déjà sur 13e Rue
      Le meilleur court-métrage français revient à L'aller-retour de Judith Havas; le meilleur court-métrage étranger: McGuffin de l'Espagnol Juanma Pachon; meilleure animation française: Do penguins fly? du Français Alban Lelievre; meilleure animation étrangère: Der lachende Hund de l'Allemand Shohreh Jandagjian; Prix spécial du jury: 1er Lune de miel au Français François Breniaux; 2e Magik Circus du Français Sun Limet; 3e Mafia Loose de la Française Bénédicte Delmas. Le prix du public a été accordé au Français Antoine Renand, présent ce soir-là dans la salle de Saint-Avold. Il a été récompensé pour son court-métrage, Le Traître avec l'acteur Yannick Soulier, l'histoire d'un jeune homme qui a grandi dans une cité. Devenu policier, il revient chez lui et subit le mépris de ses anciens copains. Antoine Renand, jeune réalisateur de 28 ans, originaire de Bourg-en-Bresse et demeurant à Paris, signe ici son troisième court-métrage. «Cela fait cinq ans que je réalise des courts métrages et c'est la première fois que je suis récompensé à un festival. C'est une très grande satisfaction pour moi. Mon film a été racheté par une chaîne câblée et il a déjà été difusé sur 13e Rue», a expliqué Antoine Renand, qui compte bien participer dorénavant à d'autres festivals et continuer sur cette voie.
      Yves Furno, président de l'association Vymmédia, s'est montré très satisfait de cette 4e édition: «Depuis quatre ans, grâce au soutien de la municipalité, notre festival et l'intérêt pour la culture cinématographique ont pris de l'ampleur. Les structures du centre culturel nous permettent d'organiser cette manifestation dans les meilleurs conditions possibles», a souligné Yves Furno.

     
    Paru le : 15-10-2007 édition Saint-Avold.

     

    
    Vymmedia ©2007